Envoyer cette photo en carte postale, par email
<i>Myrmecophila tibicinis</i>Nom : Myrmecophila tibicinis
Type : Botanique
Origine : du Mexique au Vénézuela


Climat Témpéré chaud  Epiphyte  Soleil  Grande plante

Plus d'informations
Sous-tribu : Laeliinae.

Myrmecophila tibicinis est une tr?s grande plante pouvant atteindre 60 cm de haut et plus encore en largeur. Il produit chaque année, vers la fin du printemps, une ou plusieurs pousses qui donneront des pseudobulbes mâtures de 30 à 50 cm en automne. Ces pseudobulbes coriaces sont creux, cylindriques à coniques et portent de 2 à 5 grandes feuilles trés épaisses à leur sommet. Une caractéristique remarquable des Myrmecophila est le trou à la base des pseudobulbes qui communique avec le vide intérieur et qui permet dans la nature, mais également en culture, à des colonies de fourmis de les habiter.
C'est cette caractéristique qui est à l'origine du nom du genre : "ami des fourmis".

Les racines épaisses, nombreuses et courtes, supportent assez mal les rempotages et doivent pouvoir s'assécher complétement entre deux arrosages. Pour cette raison, Myrmecophila tibicinis devra, de préférence, être cultivé sur un tronc ou une grosse branche ce qui évitera de le déranger.

La floraison à lieu principalement au printemps sur de trés longues hampes, de 2 à 4 métres de long, apparaissant au sommet du pseudobulbe mâture et portant de nombreuses fleurs s'épanouissant successivement par groupes de 3 à 5.

Les fleurs, de texture cireuse et de taille moyenne (de 5 à 8 cm) sont parme / magenta et roses, avec un labelle tigré de jaune et de brun.

C'est une plante de culture assez facile, peu exigeante pour les températures, mais son énorme développement en fera un sujet réservé à une grande serre ou une véranda, ou bien, dans les régions tropicales, au jardin.
Myrmecophila tibicinis demande des arrosages et des apports d'engrais réguliers et abondants dès l'apparition des nouvelles pousses et jusqu'à la complète maturation des pseudobulbes. On réduira ensuite les arrosages jusqu'à l'apparition des hampes.
Le seul impératif absolu dans la culture de cette plante est l'exposition continue à une trés forte luminosité, voire au soleil direct.

Synonyme trés usité : Schomburgkia tibicinis.
Photo et fiche par : Philippe13 (Philippe STIEFFATRE)

Toutes les photos

Photo par Philippe13
Par : Philippe13
Photo par Philippe13
Par : Philippe13
Photo par Philippe13
Par : Philippe13
Photo par Philippe13
Par : Philippe13
Photo par Philippe13
Par : Philippe13
Photo par olivier971
Par : olivier971
Pour soumettre une photo supplémentaire, vous devez être connecté...



Déposer un commentaire
Vous avez déjà cultivé Myrmecophila tibicinis,
ou vous avez une information suppléméntaire à son sujet ?
Faites en profiter les autres internautes en laissant un commentaire qui apparaitra sur cette page.

Ces commentaires sont destinés aux informations que vous pourriez apporter sur cette espèce.
POUR POSER UNE QUESTION, UTILISEZ EXCLUSIVEMENT LES FORUMS

LES QUESTIONS POSEES ICI SERONT EFFACEES...
(Vous n'êtes pas connecté, votre commentaire sera enregistré avec le pseudo : <invité>)
Vous êtes connecté en tant qu'invité... (Créer un compte)
Connexion : Pseudo   Passe   
© Orchidees.fr