Envoyer cette photo en carte postale, par email
<i>Paphiopedilum fairrieanum</i>Nom : Paphiopedilum fairrieanum
Type : Botanique
Origine : au sud Bouthan & Sikkim en Inde


Climat Tempéré  Terrestre  Mi-Ombre  Plante moyenne

Plus d'informations

**Historique**
Cette espèce suscita l'attention des cultivateurs en 1857, quand Mr Rudd de Somerset (Grande Bretagne) envoya des fleurs au botaniste Sir William Hooker de Kew Gardens. Dans le même temps, Hooker en reçut également de la pépinière de Mr Parker. En octobre de cette même année, Mr Fairrie de Liverpool exposa une plante en fleur devant la Société Royale d'Horticulture et le botaniste Lindley nomma cette espèce en son honneur.
L'origine de ces plantes reste incertaine, mais les premiers plants importés en Europe semblent être issus d'une vente aux enchères qui s'est tenue à Assam en Inde. Aujourd'hui encore, cette plante demeure rare bien que Sir William Hooker déclarât à son sujet que ces floraisons sont certainement parmi les plus exquises du genre que ce soit par leurs colorations ou leurs traits ?.
En fait, ses origines restèrent inconnues jusqu'à ce que la plante fût redécouverte par G. C. Searight lors d'un voyage quarante ans plus tard dans le Bhoutan ouest.
Swinson, dans sa biographie sur Frederick Sandler consacre un chapitre à l'intéressante histoire des débuts de cette esp?ce .

**Habitat**
Cette espéce est originaire du Sud et de l'Ouest du Bhoutan ainsi que du Sikkim, au nord de l'Inde. Elle se développe sur les flancs rocheux calcaire (CaCO3) dans les forêts de chine, sur des falaises faisant face à l'Ouest, à une altitude de 1400-1900 mètres.
Elle pousse également sur des pentes abritées, sèches et herbeuses.

**La floraison**
Elle a lieu de juillet à septembre. La plante a besoin d'un repos au sec pendant 6 semaines vers juin. C'est une des espéces les plus faciles à faire fleurir. Chaque année, elle émet de nombreuses pousses qui donneront bientôt de nouveaux plants. La plante a besoin de mousse à ses pieds et de beaucoup d'eau pendant sa période de croissance. Comme pour le Paphiopedilum insigne, son habitat est sous l'influence de la mousson d'été qui apporte l'humidité et de la mousson d'hiver qui installe la sécheresse. Son habitat ne séche jamais totalement malgré le fait que la saison des pluies soit périodique. L'humidité reste importante toute l'année.



Photo et fiche par : yetti

Pour soumettre une photo supplémentaire, vous devez être connecté...



Déposer un commentaire
Vous avez déjà cultivé Paphiopedilum fairrieanum,
ou vous avez une information suppléméntaire à son sujet ?
Faites en profiter les autres internautes en laissant un commentaire qui apparaitra sur cette page.

Ces commentaires sont destinés aux informations que vous pourriez apporter sur cette espèce.
POUR POSER UNE QUESTION, UTILISEZ EXCLUSIVEMENT LES FORUMS

LES QUESTIONS POSEES ICI SERONT EFFACEES...
(Vous n'êtes pas connecté, votre commentaire sera enregistré avec le pseudo : <invité>)
Vous êtes connecté en tant qu'invité... (Créer un compte)
Connexion : Pseudo   Passe   
© Orchidees.fr